Partager
Partager sur :

Que faire en cas de surbooking sur mon vol

Note: 5 (1 vote)
 
Que faire en cas de surbooking sur mon vol

La plupart d'entre vous a déjà probablement entendu parler de surréservation, ou overbooking, mais tout le monde ne sait pas précisément de quoi il s'agit et si c'est légal ou non. C'est une situation qui se produit lorsqu'une compagnie aérienne vend plus de sièges que l'avion en dispose et, par conséquent, ne peut pas faire embarquer tous les passagers. Les compagnies aériennes y ont recours, car beaucoup de gens qui ont fait une réservation ne se présentent pas à la porte d'embarquement et, par conséquent, essaient de faire en sorte que les vols soient remplis au maximum et que l'entreprise ne perde pas d'argent. Aussi, il ne s'agit pas d'une activité illégale, mais prévue par la loi. Mais, de la même manière, les passagers concernés par la surréservation, ont des droits qu'ils peuvent exercer afin d'être indemnisés. Dans cet article de toutComment, nous vous expliquons quoi faire en cas de surréservations sur votre vol.

Vous pourriez aussi être intéressé par : Que faire si mon vol est annulé

Qu'est-ce que le surbooking ?

Selon l'Agence de la sécurité aérienne État du gouvernement espagnol, la surréservation, ou la survente, est « une situation permise par les lois qui survient lorsque le le nombre de passagers dépasse le nombre de places de l'avion. Cela peut être dû à des causes diverses, telles que le retard d'un vol de correspondance, l'annulation d'un vol précédent, de surréservation de sièges en prévision de passagers qui ne se présentent pas ou annulent leurs réservations, etc. »

Que faire en cas de surbooking ?

En cas de surréservation et s'il n'y a pas assez de sièges pour tous les passagers, la compagnie aérienne est obligée de refuser l'embarquement un certain nombre de personnes. Elle doit d'abord rechercher des volontaires qui, par accord, renoncent à leur place. S'il n'y a pas, ou trop peu, de volontaires, le transporteur peut refuser l'embarquement contre la volonté des passagers, en offrant une compensation adaptée.

La compensation est-elle financière ?

Les passagers qui donnent volontairement leur place ne seront pas en droit de réclamer une indemnité supplémentaire, mais la compagnie devra leur offrir certains avantages en contrepartie des conditions convenues. Les personnes qui n'ont pas pu embarquer involontairement pourront exercer leur droit à l'indemnisation :

  • L'entreprise devra vous verser une indemnisation en espèces, chèque ou virement. Vous pouvez accepter des bons de l'entreprise à la place de l'argent, mais vous n'y êtes pas obligé.
  • La compensation variera en fonction de la nature intracommunautaire ou non du vol et de la distance enkm :

- Jusqu'à 1 500 km : 250 EUR

- De 1 500à 3 500 km : 400 EUR

- Plus de 3 500 km : 400 EUR pour les intracommunautaires et 600 EUR, pour les non intracommunautaires.

Vous pouvez calculer la distance de votre vol ici.

Quels sont les autres droits?

Qu'ils y aient renoncé ou non, tous les passagers auront :

  • Droit à l' Information :

La compagnie aérienne devra vous fournir un avis écrit indiquant les règles d'indemnisation et d'assistance. Si elle ne vous le fournit pas, demandez-le.

  • Droit au Remboursement / Alternative :

Ils peuvent vous rembourser le coût intégral du billet au prix auquel il a été acheté ; vous conduire à la destination finale dans des conditions de transport comparables aussi rapidement que possible ; ou vous amener à la destination finale, dans des conditions de transport comparables, à une date ultérieure qui vous convienne, selon les places disponibles.

  • Droit à l'Attention :

La compagnie aérienne est tenue de vous offrir des repas gratuits et des rafraîchissements suffisants, en fonction du temps que vous devez attendre. Elle devra également vous offrir deux appels téléphoniques, des messages fax ou des e-mails. Si le nouveau vol est prévu pour le lendemain, ils devront également vous offrir un hébergement gratuit dans un hôtel et le transport entre l'aéroport et le lieu d'hébergement.

Puis-je déposer une réclamation ?

Oui, en cas de surréservation et si vous n'êtes pas d'accord avec ce que l'entreprise offre, ainsi que pour les vols annulés, les retards ou les changements de classe, vous pouvez porter une réclamation auprès de la compagnie aérienne pour non-respect du règlement (CE) n° 261/2004. Vous pouvez le faire en utilisant des formulaires de réclamations, entre autres, que vous pourrez trouvé sur les comptoirs d'informations de la compagnie aérienne ou aux guichets de vente.

Si vous voulez lire des articles similaires à Que faire en cas de surbooking sur mon vol, entrez dans la catégorie Voyages.

Conseils
  • Si vous vous trouvez en situation de surréservation, surtout, restez calme.
Articles similaires
Commentaires (0)

Écrire un commentaire sur Que faire en cas de surbooking sur mon vol

Très utile

Découvrez des vidéos intéressantes
Maigrir rapidement (cuisses, ventre, bras...)
Dessins de héros de jeux vidéos
Travaux manuels faciles ✂
✌ Apprendre le skate ✌
Que faire en cas de surbooking sur mon vol
Que faire en cas de surbooking sur mon vol